L'hypnose

Il existe plusieurs type d'hypnose, celle que je pratique est l'hypnose ericksonienne.

 

C'est au moment où on commence à être handicapé par quelque chose qu'il devient important d'agir pour s'en libérer. 

Peut-être avez-vous envie de modifier un ressenti, un comportement?...

Est-ce le tabac? le poids? la confiance en vous? votre corps qui s'exprime par une maladie? trouver la force pour surmonter une difficulté? un objectif précis que vous souhaiteriez atteindre? ou bien simplement vous sentir bien?

Que ce soit sur le plan du comportement, sur le plan affectif, sur le plan émotionnel, sur le plan psychique ou sur le plan physique, ce que vous vivez correspond à une croyance logée dans votre inconscient.

Souvent, d'autres méthodes ont été essayées, mais si vous me lisez, maintenant, c'est peut-être que cela n'a pas suffit.

L'hypnose a des réponses à vous apporter car cette méthode douce vise à modifier les ancrages négatifs inconscients (plutôt que les symptômes) pour les remplacer par de bons ancrages et vous aide à libérer le véritable "vous-même".

Vous avez de formidables ressources, même si jusqu'à maintenant vous ignoriez que cette partie de vous-même était là, endormie ou emprisonnée au fond de vous.

Dans votre passé, au contact d'événements ou de relations difficiles, vous avez peut-être replié vos ailes.

                                

             Un peu d'histoire...

 

 

Si l'emploi des techniques d'hypnose remonte à la nuit des temps, ce n'est à la fin du 18ème siècle, quand le Dr Mesmer, médecin viennois venu à Paris découvre l'intérêt de placer ses patients en "crise magnétique", que l'hypnose prend une dimension médicale. Il s'imagine alors que c'est l'effet d'un fluide magnétique bienfaisant émanant du thérapeute vers son patient qui retablit la bonne circulation des fluides magnétiques présents dans le corps de ce dernier. Il devient possible de guérir les maux dont on attribuait auparavant les causes à des entités spirituelles.

Si la théorie de "passage" de fluide est très vite contestée, les résultats thérapeutiques surprenants pour l'époque du Dr Mesmer suscitent l'attention.

De nombreuses expériences sont alors réalisées sur ce sujet par des médecins avides de compréhension du fonctionnement du cerveau humain.

S'en suivent plusieurs théories et contre-théories, sur l'hypnose elle-même mais également sur le fonctionnement du cerveau humain. C'est d'ailleurs à la fin du 19ème siècle que le Pr Charcot à la salpêtrière à Paris s'y intéresse afin de compléter ses théories sur la névrose et l'amnésie.

Le Dr Freud décrit l'hypnose en 1887 comme « une représentation consciente introduite dans le cerveau de l'hypnotisé par une influence extérieure et qui a été acceptée par lui comme s'il s'agissait d'une représentation surgie spontanément ». On comprend alors la force de cette pratique qui n'a cessé de fasciner et d'interroger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La forme moderne de l'hypnose est issue des travaux de Milton Erickson.

 

Après avoir, dans sa jeunesse, pratiqué intuitivement des séances d'auto-hypnose pour soulager la paralysie et les douleurs de sa poliomélyte, Milton Erickson, en 1923, alors qu'il suit ses études de médecine, développe naturellement un fort intérêt pour l'hypnose.

Devenu psychiatre, il aborde l'hypnose sous un angle novateur.

Si, jusqu'à maintenant, il était question d'influencer le patient passif, sous hypnose, avec des suggestions directes (ordres) pour l'amener à sa guérison, le Dr Milton Erickson utilise des suggestions indirectes adaptées dans lesquels l'inconscient du patient peut se reconnaître. Il invite le patient à découvrir ses ressources et opérer en lui des modifications. Car l'inconscient est la source des énergies nouvelles.

Pour Milton Erickson, cette conception de l'inconscient est liée à sa compréhension de l'hypnose, qu'il définit comme « l'évocation et l'utilisation des apprentissages inconscients ».

On notera, à cette période là, l'efficacité remarquée de l'hypnose sur les nevroses traumatiques des soldats de la 2nd guerre mondiale.

En 1957, Erickson fonde l' "American Society of Clinical Hypnosis" pour assoir sa technique. L'hypnose ericksonienne est donc une approche "spécialisée" sur la personne et c'est le travail de toute la vie du Dr Milton Erickson.

 

 

 

Dr Milton Erickson

1901-1980

Mais maintenant, si vous regardez bien, vous pouvez remarquer qu'elles ont toujours été là. Laissons vos ailes se déployer pour qu'elles vous amènent vers ce qui est bon pour vous.

Car vous méritez de vivre le meilleur et du mieux possible. Pour vous, pour votre entourage...

Et vous le savez bien, c'est en étant soi-même qu'on se sent le mieux, et c'est aussi là qu'on est le plus apprécié.

 

 

Pour être concret...

 

Mis à part les personnes souffrant de troubles psychotiques qui peuvent être une contre-indication à l'hypnose, cette méthode douce s'adresse à tous.

Après avoir discuté de la raison pour laquelle vous venez consulter, vous serez invité(e) à vous placer en position semi-allongée sur un fauteuil adapté.

Vous choisirez de m'écouter ou bien de ne pas m'entendre. Peut-être que vous fermerez vos paupières.

Des histoires vous seront contées. Vous pourrez les écouter. Vous laisserez alors vagabonder votre esprit comme dans un état de rêve éveillé.

L'état hypnotique est un état modifié de conscience, celui dans lequel on est, quand on est assis dans un train, bercé par le bruit, ni endormi ni vraiment éveillé, c'est un état naturel.

Comme vous pouvez l'imaginer, c'est un moment de détente.

A tout moment, vous pourrez penser à ce que vous souhaitez, imaginer les choses qui vous plaisent et peut-être vous laisser guider par ma voix.

Petit à petit, les histoires se rapprochent de ce que vous vivez.

Vous pourrez alors vous visualiser en train d'effectuer une action symbolique. La force de l'hypnose étant d'effectuer cette action symbolique précisément dans cet état de transe, car vous êtes, à ce moment, en lien direct avec votre inconscient.

Et c'est dans votre inconscient que se trouve "la salle de commandes" de vos ressentis, de ce que vous pensez être un besoin et ce que vous aimez.

C'est pour ça qu'en vous connectant à vos ressources et en modifiant vos croyances (votre rapport au tabac ou à la nourriture, valeur de vous même, etc...), vous pourrez revenir en conscience en ayant tout simplement un autre type de croyances, une vision plus positive de ce que vous-êtes, de ce que vous pouvez réaliser.

Imaginez maintenant être vraiment libérer du poids de ce qui vous préoccupe, imaginez que vous êtes aimable et aimé, que vous êtes légitime pour prendre votre place... La vie devient simplement plus douce et vous serez libérer des poids, des colères, des blessures et des pulsions, vous saurez alors que vous avez naturellement la force de faire les bons choix pour vous.

 

​© 2014-2019 par Nathalie Ruet

SIREN : 515113330

Créé avec Wix.com